Catégories

Quelles sont les deux parties qui composent la clarinette ?

Quelles sont les deux parties qui composent la clarinette ?

La clarinette est composée de cinq parties de haut en bas : l’embouchure, le canon, l’articulation supérieure, l’articulation inférieure et la cloche. Chaque partie est ajustée et alignée l’une par rapport à l’autre dans cet ordre par quatre tenons recouverts de liège qui maintiennent les cinq parties de la clarinette ensemble. Voici un guide sur l’anatomie de la clarinette.

Embouchure — L’embouchure est la partie supérieure de la clarinette, qui retient l’anche et possède une ouverture permettant à l’air de passer à travers l’instrument. L’anche est une fine bande de canne montée sur la table de l’embout buccal et maintenue en place par une bande métallique réglable appelée ligature. L’espace entre l’arche et la pointe de l’embout buccal où l’air entre dans l’instrument est appelé ouverture de la pointe. Lorsque l’air circule à travers l’instrument, l’anche vibre, produisant le son de la clarinette. Il existe des dizaines de marques et de styles différents de becs pour clarinette qui peuvent être fabriqués en plastique ou en caoutchouc dur. Il y a aussi embouts buccaux en métal, verre et bois. Pour en savoir plus : https://lisasclarinetshop.com/2020/05/25/how-to-choose-a-clarinet-mouthpiece/

A voir aussi : Est-ce difficile d'apprendre à jouer de la batterie ?

Canon — Le canon relie l’embout buccal et l’articulation supérieure et façonne et dirige le son à travers l’instrument. La conicité, le poids et le matériau du canon contribuent tous à l’effet qu’il produit sur le son d’une clarinette. Les anneaux de barillet compriment les extrémités du canon afin que la pression des bouchons de tenon ne le fend pas.

Joints supérieurs et inférieurs – L’articulation supérieure est la première partie majeure du corps de la clarinette et est assemblée avec l’articulation inférieure, le deuxième composant principal. Ces articulations, lorsqu’elles sont reliées, forment ensemble le corps de l’instrument. Ces deux articulations contiennent des touches qui servent à couvrir et à découvrir les trous de tonalité de l’instrument. Les clés de clarinette sont de petits anneaux, couvercles et leviers en métal rembourrés, ronds et rembourrés, montés sur des tiges métalliques.

A découvrir également : Comment apprendre à jouer de la guitare par soi-même ?

Les trous de tonalité sont simplement ouvertures dans la clarinette qui peuvent être couvertes ou découvertes par le joueur. Les touches couvrent et découvrent des trous de tonalité dans une variété de combinaisons pour produire des notes. Il y a une touche de registre située sur l’articulation supérieure qui permet de jouer un douzième, ce qui implique d’appuyer sur la touche avec le pouce gauche. Ceci est considéré comme un élément déterminant de la clarinette moderne.

Lorsque le joueur envoie de l’air à travers l’instrument, les différentes touches de l’articulation supérieure et inférieure peuvent être enfoncées pour produire une combinaison de notes et de hauteurs différentes. Le logo et le numéro de série du fabricant se trouvent généralement sur le joint supérieur de la clarinette.

Cloche — La cloche est la dernière partie de la clarinette et est attachée à l’articulation inférieure où le son se projette. La cloche peut être de différentes longueurs, poids, alésages, fusées éclairantes et matériaux. Comme pour le canon, il y a un anneau de cloche qui resserre l’extrémité supérieure de la cloche pour que le tenon ne fend pas le bois. La cloche La bague est une fine bande de métal que l’on voit souvent comme une bande sur l’extrémité supérieure de la cloche de clarinette. Il y a aussi des cloches de clarinette qui n’ont pas de sonnerie.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons